Un mauvais mois pour une exposition.  Succès pourtant.

 

Bonheur.  Je retrouve encore un article très touchant de Stéphane Rey (Echo de la Bourse du 15. 01. 1990)

Extraits

« ……….Auroch …… s’est passionné pour la gravure, a été créateur en publicité et fait partie des dessinateurs qui travaillent pour la province du Brabant.  Il a  déjà pas mal exposé et a conquis de nombreuses sympathies lors de ses variations sur le thème ensorcelant des labyrinthes.  ……. J’ai gardé, je l’avoue, la nostalgie des labyrinthes d’Auroch.  Mais déjà l’artiste s’éprenait de son grand ami, l’Arbre, et depuis il a exploré ce thème dans tous les sens au point que, à la veille de la présente exposition, il disposait d’une farde de plus de 350 arbres dignes d’être exposés et parmi lesquels il a sélectionné d’au moins faire cinq présentations différentes sur ce thème. 

L’artiste figure lui-même son travail dans la non-figuration allégorique, mais son sujet actuel « l’arbre » est un symbole qui à force de s’imposer, prend excellente figure.  Les arbres qu’il montre aujourd’hui son des arbres-lumière, mais il y en eu des émus, des sentimentaux,  demain des parlant ou d’autres livrant leurs états d’âme. 

Auroch nous confie son ambition : créer des images nouvelles qui, mine de rien, seront soit des nouvelles manières d’exprimer des sentiments, soit même des expressions encore jamais mises en images.  Et, dans ce grand élan poétique, il réussit ce qu’il souhaite.  ………..

……. les arbres d’Auroch sont tantôt tableaux à l’huile ou à l’acrylique , ou encore aquarelles, crayons de couleurs, fusain.  ……… Ils ont quelque chose de magique.  …….

 

Ont suivi trois grandes  expositions sur le thème de l’Arbre

 

  • « ARBRES  PARLANT – Galerie Zinzen, à Uccle, mars 1990

  • « LES ETATS D’AME DE L’ARBRE » - juin 1990 à la Maison Puccini, juin 1990

  • « L’ARBRE MAJUSCULE » Galerie Zinzen à Uccle, décembre 1991

Il y avait eu aussi une petite exposition « LES ARBRES SENTMENTAUX » - à Soumagne, Galerie Centre Pari-Jeune du 11 au 22 novembre 1989 et aussi en 1991 « CIEL UN ARBRE …. » au Centre Corbisier de la Hulpe.

 

Des arbres se retrouvaient à chaque exposition que Michel Auroch a faite – de 1976 à 2015 .  Auroch est décédé en septembre 2017 ;  une exposition était en préparation  dans laquelle le spirituel tenait une grande place.

 

 Les Arbres de Michel !   jusqu’à sa mort, il y a caché des messages que je ne cesse de découvrir toujours et encore.  Je les décrypte avec amour – hélas, je ne sais pas en parler avec ravissement  comme Stéphane Rey l’a fait ;  peut-être des amoureux des arbres – et il y en a sûrement beaucoup parmi vous !   –  y trouveront des symboles à partager amicalement,  respectueusement, lumineusement.  

« Dendrement » comme disait mon mari .

© 2018 Michel Auroch, site réalisé par Vincent Beckers                                 

© Oeuvres protégées contre la copie