Pensées de Rose-Marie

son épouse

Auroch, en quelques mots, par Rose-Marie

Cliquez sur l'oeuvre.

Cliquez sur l'oeuvre

Cliquez sur l'oeuvre

Elle pense ce qu'elle dit, mais elle ne dit pas ce qu'elle pense.

Cliquez sur l'oeuvre.

Cliquez sur l'oeuvre.

Cliquez sur l'oeuvre.

Message de Mamie

Chaque année, depuis toujours, Michel offrait un dessin à sa Maman à l’occasion de la Fête des Mères.

 

Cette année-là, en 1995, sa maman est décédée la veille de la fête des Mères.

Le jour de la fête des Mères, Michel a peint ce tableau ce tableau en quelques heures.

Herbe au chantres

Ceci n'est pas un arbre

Il s'agit d'une brindille du Sisymbrium dite "Herbe aux chantres"

Voyez comme ces tiges vocalisent dans l'air avec légèreté

et pourtant elles portent de petits ergots.  Pourquoi?

En fait, ils font penser à la gorge qui gratte, envie de tousser.  La hantise du chantre!

Et, justement, elle est expectorante cette plante, elle soigne les laryngites!

Cette médicinale illustre admirablement la" théorie des signatures".

 

AUROCH

Adieu, l'ami

Départ

Une feuille quitte sa branche,

ses consœurs, sa famille, ses collègues, son village, son milieu ,,,,,,

Exil?

Abandon ?

Fuite?

Décès?

"ADIEU  L’AMI”

Amour timide

Où est le feu d’artifice du début?

Timides certes ils sont mais tellement si bellement enlacés

Amour juvénile

Qui est “tout feu tout flamme?” - Lui?  Elle?

Ce qu’ils ont envie de s’entrelacer, n’est-ce pas?

L'infidèle

La lettre

Michel dessinait comme il respirait ;  il aimait aussi écrire.  De longues belles et longues lettres parsemées de petits dessins presque toujours humoristiques, osés parfois, à me faire rosir de honte Les enveloppes étaient aussi agrémentées de petits dessins pour amuser les facteurs avant leurs destinataires.

La photo de ce petit dessin, je l’ai retrouvée dans les archives.  L’original se trouve heureusement encore chez une de nos fidèles amies.

Etreinte

Un de mes tableaux préférés exposés à cette exposition qui fût un succès

Une gouache sur papier de 55 x 73 cm

"Qui vient embrasser l'autre?  Qui enlace l'autre?

Monde sacré de l'amour universel - quelle que soit l'origine de l'un, l'origine de l'autre.

Amants inséparablement, magiquement, unis - seuls au monde.  Qui donc oserait essayer de les arracher l'un à l'autre?"

Please reload

© 2018 Michel Auroch, site réalisé par Vincent Beckers                                 

© Oeuvres protégées contre la copie